Maladies mentales : tous concernés ?

Elles sont si communes que presque tout le monde en développe au moins une à une période de sa vie, avec des relations sociales ou familiales perturbées, sans pour autant recevoir de traitement. C'est ce que montre notamment une étude néozélandaise réalisée durant 50 ans auprès de plus de 1 000 personnes nées dans la ville de Christchurch et régulièrement testées sur leur santé mentale. Résultat : 80 % des personnes avaient développé un trouble psychique, seules 17 % avaient été totalement épargnées. Conclusion : nous avons plus de chances d’être victime d’un trouble psychiatrique que de développer un diabète, une maladie cardiovasculaire ou un cancer. Il serait donc logique d'en développer le dépistage et la prévention et d'avoir une relation plus bienveillante avec celles et ceux qui en souffrent.

Source : Pour la Science, par Aaron Reuben et Jonathan Schaefer
 

La revue de presse

Prime à la casse étendue, chèque énergie, crédit d’imp...

Les excès d'émissions d'oxyde d'azote (NOx) seraient responsables en Europe (Norv...

Céréales du petit déjeuner, lentilles, pois chiches… Parmi 30 produits...

Le cocktail de perturbateurs endocriniens serait explosif chez l'homme. C'est le verdict d'une...

Risque accru de sclérose en plaques associé aux faibles niveaux de vitamine D...

Une cure de 4 semaines suffirait pour améliorer de manière significative les troubles...