Manger des aliments ultra-transformés, un bon moyen de devenir obèse

16 % de la population est obèse aujourd'hui en France, et les aliments ultra-transformés en sont largement responsables, selon plusieurs études.
Les adultes qui consomment le plus d'aliments ultra-transformés ont un risque significativement plus élevé de surpoids, d'obésité, de tour de taille et de graisse abdominale importants, selon l'étude américaine NHANES, publiée en 2018 et réalisée auprès d'environ 16 000 personnes. Le risque de surpoids ou d’obésité serait augmenté de 26 %, selon une étude espagnole, pour les personnes qui consomment le plus d’aliments ultra-transformés : charcuterie, biscuits et cookies, boissons sucrées, bonbons… En cause : un faible taux de fibres, une teneur importante en sucres ajoutés et en additifs synthétiques. En France, ces produits représentent 30 % de la ration alimentaire (60 % aux États-Unis).

Source : La Nutrition, par Juilette Pouyat
 

La revue de presse

Plusieurs centaines de malades, des médecins, plus de 35 sénateurs et déput...

Un accroissement de 1,1 % chez les femmes, 0,1 % chez les hommes… Ce sont les chiffres...

Moins de trois évacuations par semaine, c'est la définition de la constipation pour...

Il va falloir s’adapter intelligemment aux nouveaux épisodes caniculaires, "sans...

C'est un grand classique, la pollution serait toujours due… aux autres ! Quelques chiffres...

La responsabilité de l'État peut être engagée en raison de l'...