Ostéopathie

Comprendre l’ensemble de la structure corporelle.

L'ostéopathie est une méthode thérapeutique manuelle à la fois préventive et curative, qui vise à rééquilibrer les structures ostéo-articulaires et viscérales qui ont perdu leur mobilité. Elle considère que toutes les parties du corps sont reliées entre elles et que toute perturbation "mécanique" du corps (altération de la mobilité des articulations) entraîne des répercussions sur son fonctionnement global, pouvant aller de douleurs localisées, articulaires, jusqu'aux migraines et aux maladies infectieuses.

Du grec, Ostéon : os
Pathos : affection.

Créée par Adrew Taylor Still en 1874, l’ostéopathie répond à une vision globale de l’être humain sur les plans physique, émotionnel, mental, intellectuel, spirituel. En France, l’engouement pour cette médecine manuelle débute dans les années 1970.

L’ostéopathe recherche toujours la "lésion primaire" qui a provoqué le dysfonctionnement dont souffre le patient. En observant et en palpant longuement le corps, il évalue les tensions et intervient en manipulation douce à trois niveaux : structurel (incluant les manipulations vertébrales), viscéral (qui intéresse les organes) et crânien.
En libérant le mouvement, il rétablit la capacité d'auto guérison du corps.

L'ostéopathie ne prétend pas tout soigner. 
C'est une excellente indication pour le "mal de dos" (lumbago, sciatique, torticolis…) et les problèmes articulaires (de l’épaule, du genou…), notamment consécutifs à des traumatismes (choc, chute, accidents, mauvaises postures répétées…).
Elle est également susceptible d’améliorer ou de guérir de nombreux troubles fonctionnels, tels que maux de tête, vertiges, désordres digestifs (colopathie, hernie hiatale…), acouphènes (bourdonnements d’oreille), ronflements ou infections à répétition. 
C'est un bon accompagnement pour la femme enceinte tout au long de sa grossesse et après l'accouchement. L’ostéopathie crânienne obtient d’étonnants résultats dans les cas d’infections à répétition des enfants.

Toujours contestée par l'Académie de Médecine, l'ostéopathie a, depuis mars 2007, un statut légal en France qui reconnaît trois protocoles de formations pour les médecins, les titulaires d'un diplôme de santé (kinésithérapeutes, sage-femmes, podologues…) et les autres.

La revue de presse

La très grande majorité des porteurs seraient faiblement contagieux. Seuls quelques...

Comment respecter les gestes barrières lors des rassemblements en famille ou entre amis,...

"Il n'y a aucune certitude de pouvoir développer à terme un vaccin efficace...

Par mesure de précaution, l'OMS suspend temporairement les essais cliniques de l'...

Masques et gants de protection, produits pré-emballés des drives ou autres commandes...

Fini les produits affichés "respectueux" ou "protégeant la plan...