Pesticides dans l’air : Générations Futures tire la sonnette d’alarme

52 substances toxiques ont été retrouvées dans l'atmosphère en 2017 au moins une fois dans 8 régions : près de 30 % étaient des pesticides classés CMR (cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques) et près de 62 % étaient des pesticides suspectés PE (perturbateurs endocriniens). C'est le résultat d'un rapport publié le 18 février dernier par l'ONG Générations Futures, s'appuyant sur les données relevées par les Aasqa (associations agréées de surveillance de la qualité de l'air). L'ONG appelle les pouvoirs publics "à réduire rapidement l’utilisation des pesticides en agriculture" jusqu’à en sortir, à terme, les produits de synthèse. Elle demande également "à accélérer le retrait des substances CMR et PE reconnues mais également celles suspectées de l’être" et "à mieux informer et protéger les populations les plus exposées en milieu rural en introduisant des zones tampons réellement protectrices d’au moins 100 mètres".

Source : 20 Minutes, par F.P.
 

La revue de presse

"La distanciation sociale est la stratégie fondamentale dans le contrôle de...

En moyenne, la période d'incubation est de 5 jours, selon l'Institut Pasteur et l'OMS (...

L'immunité durerait entre 1 et 3 ans après une exposition au SARS-CoV-2. Après...

C'est la solution à long terme : plusieurs pistes de vaccins sont à l'étude...

"La musique réduit le stress et l’anxiété. Elle atténue la...