Peurs, solitude… Un numéro vert pour les naufragés du confinement

Conflits intrafamiliaux pouvant aller jusqu'à la violence, détresse liée à la solitude, stress associé à la peur du virus… Les centres de psychologie Cogito'z ont mis en place gratuitement pendant cette période de confinement une "hotline" avec 40 psys qui se relaient pour écouter, désamorcer certaines situations potentiellement explosives, donner quelques clés et offrir un peu d'apaisement : 0805 822 810.
"Plus les jours passent, plus les troubles s'aggravent", explique la dirigeante de la plateforme. "Les gens ruminent beaucoup. Certains nous disent qu'ils craignent de devenir fous. De nouvelles formes d'angoisses émergent, des anticipations anxieuses extrêmement envahissantes. Certaines personnes sont tellement stressées qu'elles ne parviennent plus à respirer, faisant, du coup, surgir le spectre de la maladie. Parfois, l'angoisse flambe littéralement."

Source : Le Point, par Nicolas Bastuck
 

La revue de presse

Le télétravail nécessite de s'adapter et de prendre de nouvelles habitudes...

La cacophonie des études scientifiques a été portée à son comble...

Comment éviter la formation de nouvelles chaînes de transmission du coronavirus ?...

Les autotests, effectués seul par le patient à son domicile, présentent des r...

Des troubles neuropsychiatriques, notamment des symptômes aigus de psychose ont ét...

22 % en moyenne, c'est le surcoût dû aux mesures d'hygiène liées...