Pourquoi le dépistage du cancer du sein fait débat

"La détection de masse par mammographie est inefficace", selon le président de l'Inca (Institut national du cancer), plusieurs études scientifiques à l'appui. Ce type de dépistage ne réduirait pas la mortalité par cancer du sein mais pourrait conduire à un surdiagnostic. Les chiffres sont implacables : pour 2 000 femmes ayant participé à un dépistage par mammographie au cours d'une période de 10 ans, 1 décès sera évité, 10 femmes seront inutilement traitées avec des traitements lourds pouvant eux-mêmes entraîner des décès et plus de 200 auront des résultats faussement positifs entrainant détresse et anxiété. Il faut rappeler que le cancer du sein peut-être efficacement dépisté par la palpation et l'autopalpation.

Source : Le Point, par Stéphane Demorand
 

La revue de presse

Le fichage par Monsanto de centaines de personnalités, classées en fonction de leurs...

Des blessures graves pour environ la moitié des blessés : blessures osseuses,...

90 % plus de risques de développer un cancer de l'œsophage, si l'on boit son th...

20 % des plus de 60 ans ont un faible taux de vitamine B12 aux États-Unis, selon l'...

L’avocat a un pouvoir rassasiant plus élevé et il est plus satisfaisant...

Quelques idées pour valoriser bien-être, autonomie et intelligence collective au...