Pourquoi le dépistage du cancer du sein fait débat

"La détection de masse par mammographie est inefficace", selon le président de l'Inca (Institut national du cancer), plusieurs études scientifiques à l'appui. Ce type de dépistage ne réduirait pas la mortalité par cancer du sein mais pourrait conduire à un surdiagnostic. Les chiffres sont implacables : pour 2 000 femmes ayant participé à un dépistage par mammographie au cours d'une période de 10 ans, 1 décès sera évité, 10 femmes seront inutilement traitées avec des traitements lourds pouvant eux-mêmes entraîner des décès et plus de 200 auront des résultats faussement positifs entrainant détresse et anxiété. Il faut rappeler que le cancer du sein peut-être efficacement dépisté par la palpation et l'autopalpation.

Source : Le Point, par Stéphane Demorand
 

La revue de presse

Le phénomène connaît une accélération inquiétante, ce qui...

8 téléphones portables sur 51 au-dessus de la norme française avec un DAS (d...

Une baisse de 80 % du nombre de cas de rougeole dans le monde de 2000 à 2017… L...

Malnutrition chronique, retard de croissance, carence en nutriments, maigreur, surpoids ou ob...

Viser une pression artérielle un peu en dessous de 140/90 suffit à une pré...

Infusées 10 à 15 minutes avec une eau entre 80°C et 95°C, les plantes ont des...