Propolis : antibactérienne et antivirale, mais surtout anti-inflammatoire

Elle fait baisser certains marqueurs autant qu'un anti-inflammatoire de référence, le Flurbiprofène. C'est le résultat d'une nouvelle étude effectuée in vitro, testant les effets de la propolis de peuplier (ou propolis brune) sur les marqueurs : IL-1β, IL-6, TNF-alpha. Ce pouvoir anti-inflammatoire jouerait un grand rôle dans l’efficacité de la propolis pour soulager certaines infections des voies respiratoires (laryngite, amygdalite, trachéite). L'étude confirme également le pouvoir antiviral de la propolis de peuplier (notamment sur la grippe) ainsi que son effet antibactérien (en particulier sur des souches de staphylocoques dorés, pneumocoques, et streptocoques).

Source : Alternative Santé
 

La revue de presse

Face à l’absence d’évaluations sanitaires sur la 5G, les experts sont...

52 substances toxiques ont été retrouvées dans l'atmosphère en 2017 au...

C'est le prix du meilleur "greenwashing", ce décalage entre la réalit...

83 % des Français se disent prêts à faire des efforts pour diminuer l’...

Une alimentation riche en acides aminés soufrés, notamment cystéine et m...

Le 4-cresol aurait des effets protecteurs contre le diabète de type 1 et 2, notamment en...