Propolis : antibactérienne et antivirale, mais surtout anti-inflammatoire

Elle fait baisser certains marqueurs autant qu'un anti-inflammatoire de référence, le Flurbiprofène. C'est le résultat d'une nouvelle étude effectuée in vitro, testant les effets de la propolis de peuplier (ou propolis brune) sur les marqueurs : IL-1β, IL-6, TNF-alpha. Ce pouvoir anti-inflammatoire jouerait un grand rôle dans l’efficacité de la propolis pour soulager certaines infections des voies respiratoires (laryngite, amygdalite, trachéite). L'étude confirme également le pouvoir antiviral de la propolis de peuplier (notamment sur la grippe) ainsi que son effet antibactérien (en particulier sur des souches de staphylocoques dorés, pneumocoques, et streptocoques).

Source : Alternative Santé
 

La revue de presse

Prudence ! Il est techniquement possible de développer et produire un vaccin contre le Covid...

"Des pistes de recherche intéressantes" mais la plante "ne constitue pas pour...

Migraines, baisse de libido, sécheresse vaginale, dépression, risque d’embolie...

La défense du laboratoire Servier a tenté de démontrer l’absence de...

Sortir de l'eau, retirer avec précaution les fragments de tentacules restant sur la peau...

Des fruits pour commencer, puis des œufs et/ou des céréales complètes (...