Protection de la biodiversité : les "moins" et les "plus" de la nouvelle loi

Le projet de loi pour "la reconquête de la Biodiversité, de la Nature et des Paysages" a été adopté par l'Assemblée Nationale le 24 mars dernier.
Ses lacunes : l'absence de statut pour les animaux sauvages qui continueront d'être considérés comme des "biens meubles" ; la mise en place d'obligations de compensations écologiques très controversées car considérées par certains comme un permis de détruire la nature.
Ses avancées : la création d'une Agence de la biodiversité, regroupant des structures existantes, parrainée par Hubert Reeves ; la finalisation des trames bleues et vertes ; des mesures pour la protection des haies, des espèces menacées et des espèces marines ; un renforcement de la lutte contre le braconnage et la pollution des eaux maritimes.

Source : Bioaddict.fr, par Christina Vieira
 

La revue de presse

C'est un des quatre grands thèmes retenus dans la lettre aux Français d'Emmanuel...

De multiples initiatives environnementales, bien souvent stoppées à mi-chemin...

Le gouvernement a refusé de signer l'arrêté ministériel de la loi vot...

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus é...

Ils n'ont pas fait la preuve de leur efficacité, selon l'institut Cochrane, une organisation...

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabè...