Protection de la biodiversité : les "moins" et les "plus" de la nouvelle loi

Le projet de loi pour "la reconquête de la Biodiversité, de la Nature et des Paysages" a été adopté par l'Assemblée Nationale le 24 mars dernier.
Ses lacunes : l'absence de statut pour les animaux sauvages qui continueront d'être considérés comme des "biens meubles" ; la mise en place d'obligations de compensations écologiques très controversées car considérées par certains comme un permis de détruire la nature.
Ses avancées : la création d'une Agence de la biodiversité, regroupant des structures existantes, parrainée par Hubert Reeves ; la finalisation des trames bleues et vertes ; des mesures pour la protection des haies, des espèces menacées et des espèces marines ; un renforcement de la lutte contre le braconnage et la pollution des eaux maritimes.

Source : Bioaddict.fr, par Christina Vieira
 

La revue de presse

Une dizaine de villes de plus de 30 000 habitants passent au vert à l'occasion du second...

Un 1er référendum "d’ici à 2021" sur l’introduction dans...

Désormais les semences non-inscrites au catalogue officiel peuvent être vendues l...

Une baisse modeste : de 0,1 an pour les femmes, de 0,2 an pour les hommes… L'espé...

Le dérèglement du rythme veille/sommeil augmente la dissémination des cellules...

Une rémission du diabète pour 61 % des personnes ayant suivi un régime...