Régimes Végétaliens

Le végétalisme est une pratique alimentaire qui exclut toute chair animale et tout aliment fabriqué à partir d'un animal (oeufs, miel, produits laitiers).

Depuis des millénaires, des religions en Inde, en Egypte, en Chine, au Japon incluent le végétarisme ou le végétalisme dans leurs règles de vie par respect de tout être vivant. De nos jours, nombreuses sont les personnes adoptant ce type d'alimentation pour des raisons éthiques ou philosophiques : le refus de tuer ou de faire souffrir les animaux.

Tout l'art du végétalisme est d'équilibrer l'alimentation en utilisant : les céréales (riz, quinoa, maïs, millet, blé…), les graines (potiron, pavot, moutarde, tournesol, sésame, lin, courge…), les légumineuses (haricots secs, lentilles, fèves, petits pois, pois chiche, soja et tous ses dérivés…) et toutes les variétés de fruits et légumes…

Certains végétaliens compliquent l'exercice :
le véganien se nourrit exclusivement de végétaux et n'utilise aucun objet issu du règne animal (cuir, laine, cosmétiques testés sur des animaux…),
le fruitalien ne mange que des fruits, des noix, des graines, des matières végétales qui peuvent être cueillies sans abîmer la plante,
le sproutarianiste ne mange que des graines germées,
le crudivoriste ne mange que des aliments crus ou cuits à moins de 48° C (température à laquelle les enzymes commencent à être détruites).

Toutes les formes de végétalisme doivent être suivies de très près notamment pour les enfants, les femmes enceintes et les adolescents, car ce type de régime peut entraîner un grave manque en acides aminés, en protéines, en fer, en calcium ainsi qu´en vitamines B12.

La revue de presse

75 % des ménages ont utilisé au moins une fois un pesticide dans l'année :...

Une "consigne" qui consiste à collecter des bouteilles plastique pour les recycler...

Un décès prématuré sur cinq est dû au déséquilibre...

Carbonyles volatils, espèces réactives de l'oxygène, furannes, métaux (...

Avec 1,01 sinistre déclaré pour 100 professionnels de santé en 2018, le taux d...

À 65 ans, une femme a près de quatre années de plus à vivre qu'un homme...