Santé cardiovasculaire : est-il toujours recommandé de consommer autant de poisson ?

Deux repas de poisson ou de crustacés non frits par semaine sont recommandés par la dernière publication de l'AHA (American Heart Association). Cela permettrait de prévenir "non seulement les maladies cardiaques, mais aussi les accidents vasculaires cérébraux (AVC), l'insuffisance cardiaque, la mort cardiaque subite et l'insuffisance cardiaque congestive". Les acides gras oméga-3 qu'ils contiennent seraient bénéfiques notamment parce qu'ils diminuent le taux de triglycérides et parce qu'ils ralentissent la croissance des dépôts gras obstruant les artères. Sont plutôt conseillés : saumon, maquereau, hareng, truite, sardine et thon. Certains poissons contiennent du mercure mais, selon les experts, sauf pour les jeunes enfants, les avantages de la consommation de poisson l'emportent de loin sur les risques du mercure pour la santé.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

En plus des pailles et des touillettes, l’interdiction au 1er janvier 2020 des couverts et...

Tripler la part des déplacements faits à vélo d'ici 2024, c'est l'objectif que...

Les produits ultra-transformés ressemblent à des aliments mais n'en sont pas. C'est...

Afin de mieux personnaliser certains traitements, un test appelé TimeSignature permet, avec...

Sentir une odeur que personne d'autre ne sent… Cela peut arriver après un simple...

Si vous souffrez de lombalgie, bonne nouvelle : il existe des solutions naturelles ! Un mal de dos...