Seniors, personnes handicapées... Quand le télétravail devient un facteur d'inclusion

Les transports représentent une contrainte rédhibitoire pour de nombreuses personnes : séniors, personnes handicapées à mobilité réduite, personnes souffrant de pathologies non visibles (allergies, asthme) ou de maladies chroniques… Exemple : chez Hewlett Packard, le télétravail a été institué depuis près de 20 ans avec priorité donnée aux personnes handicapées. Seule contrainte : présence une fois par semaine afin de conserver le lien au sein des équipes. 
Pour les quinquagénaires, le télétravail permet de gagner du temps et de l'énergie. C'est aussi à terme la possibilité d’effectuer une transition douce entre la vie active et la retraite.

Source : We Demain, par Jennifer Murzeau
 

La revue de presse

Le télétravail nécessite de s'adapter et de prendre de nouvelles habitudes...

La cacophonie des études scientifiques a été portée à son comble...

Comment éviter la formation de nouvelles chaînes de transmission du coronavirus ?...

Les autotests, effectués seul par le patient à son domicile, présentent des r...

Des troubles neuropsychiatriques, notamment des symptômes aigus de psychose ont ét...

22 % en moyenne, c'est le surcoût dû aux mesures d'hygiène liées...