Tabac : Cinq questions pour comprendre le "filtergate", le scandale des cigarettes

Les fabricants tricherait sur les taux annoncés de goudrons, monoxyde de carbone et nicotine des cigarettes, accuse le Comité National contre le Tabagisme (CNCT) qui a porté plainte au Parquet de Paris pour "mise en danger de vie d'autrui". Les filtres comporteraient des trous minuscules qui agiraient comme un système de ventilation invisible, uniquement lors des tests qui sont effectués par des machines. "La teneur réelle en goudron et nicotine inhalée par les fumeurs serait entre 2 et 10 fois supérieure pour le goudron et 5 fois supérieure pour la nicotine. Les fumeurs qui pensent fumer un paquet par jour en fument en fait l’équivalent de deux à dix."
Philip Morris, British American Tobacco, Japan Tobacco International et Imperial Brands (dont Seita est une filiale), qui sont concernés par la plainte, n'ont pas réagi pour l'instant. L'objectif de l'association est "que les Français comprennent que cette industrie les enfume sur ces taux, pour les rendre accros". Le tabac provoque en France 75 000 décès par an.

Source : 20 Minutes
 

La revue de presse

Les fabricants tricherait sur les taux annoncés de goudrons, monoxyde de carbone et nicotine...

Une équipe française a mis au point un test permettant de mieux identifier les cas...

En France, seulement 20 % des enfants autistes suivraient une scolarité normale contre 70 %...

En période de froid humide, par des températures au-dessous de 0°C, les engelures...

Courir en ramassant des déchets : c'est le plogging, le nouveau sport à la mode en Su...

Le "MOOC BIO" démarre pour 8 semaines à partir du 16 avril prochain sur la...