Trop travailler fait vieillir plus vite

L'ADN vieillit six fois plus vite que la normale pendant une année de travail intensif… C'est le constat qu'on fait des chercheurs états-uniens en mesurant les télomères de 250 étudiants en médecine dans le cadre de leur première année d'internat. Les télomères, ces extrémités des chromosomes, sont reconnus comme des marqueurs du vieillissement cellulaire. En moyenne, les internes participant à cette étude ont travaillé 64,5 heures par semaine. Le raccourcissement des télomères était proportionnel au nombre d'heures travaillées, l’érosion la plus marquée concernant ceux qui atteignaient régulièrement 80 heures hebdomadaires, la plus faible pour ceux qui s’étaient le mieux "économisés".

Source : Alternative Santé, par Jean-Pierre Giess
 

La revue de presse

75 % des ménages ont utilisé au moins une fois un pesticide dans l'année :...

Une "consigne" qui consiste à collecter des bouteilles plastique pour les recycler...

Un décès prématuré sur cinq est dû au déséquilibre...

Carbonyles volatils, espèces réactives de l'oxygène, furannes, métaux (...

Avec 1,01 sinistre déclaré pour 100 professionnels de santé en 2018, le taux d...

À 65 ans, une femme a près de quatre années de plus à vivre qu'un homme...