Un lien entre la consommation d'aliments ultra-transformés et la mortalité

14 % plus de risque de mortalité (toutes causes confondues) pour une augmentation de 10 % de la consommation d'aliments ultra-transformés. C'est la conclusion d'une étude française portant sur les données de près de 45 000 personnes âgées de 45 ans et plus participant à l'étude NutriNet-Santé. Les participants, suivis sur plusieurs années, avaient rempli des questionnaires sur leur alimentation, leurs données sociodémographiques et leur mode de vie. En moyenne, 29 % des calories étaient issues d'aliments ultra-transformés, c'est à dire des produits prêts à consommer ou à réchauffer et comportant des additifs.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

"Quand la bonne science est supprimée par le complexe médico-politique, les gens...

Ce médicament a été acheté à prix d'or partout dans le monde...

Résidents et personnels des Ehpad seraient prioritaires pour la campagne de vaccination,...

112 médicaments "plus dangereux qu'utiles" dont 93 sont commercialisés en...

Sur la sellette : Chewable Hair Vitamins et Nathyroïd. Le premier, utilisé sous forme...

Entre 4 et 5 millions de décès évités chaque année si la...