Une journée de méditation modifie l'épigénome

Une journée de méditation intensive suffirait à remanier l'épigénome et contrer les effets du stress. C'est le résultat d'une étude qui vient d'être publiée dans la revue Brain, Behaviour et Immunity, réalisée auprès de deux groupes de 17 personnes. L'un était composé de méditants expérimentés qui ont pratiqué une journée de méditation de 8 heures et l'autre de non méditants qui ont effectué différentes activités de loisirs durant la journée. Après la journée de méditation intensive, l'épigénome des personnes du premier groupe a été modifié par méthylation sur plus de 60 sites associés principalement au métabolisme et au vieillissement des cellules immunitaires. Conclusion : l'exposition au stress, qui augmente le risque de maladies chroniques, pourrait donc être contrecarrée par des thérapies de très courte durée.

Source : Futura Sciences, par Éléonore Solé
 

La revue de presse

Face à l’absence d’évaluations sanitaires sur la 5G, les experts sont...

52 substances toxiques ont été retrouvées dans l'atmosphère en 2017 au...

C'est le prix du meilleur "greenwashing", ce décalage entre la réalit...

83 % des Français se disent prêts à faire des efforts pour diminuer l’...

Une alimentation riche en acides aminés soufrés, notamment cystéine et m...

Le 4-cresol aurait des effets protecteurs contre le diabète de type 1 et 2, notamment en...