Yoga, méditation : le lien entre respiration et meilleures capacités mentales expliqué

La respiration régule directement les niveaux de production d'un neurotransmetteur, la noradrénaline, qui aide notamment à développer de nouvelles connexions dans le cerveau. C'est la conclusion d'une étude irlandaise qui vient d'être publiée dans la revue Psychophysiologie. Les pratiques de concentration sur la respiration, comme dans la méditation de pleine conscience, ou celles de contrôle de la respiration, comme dans le yoga, permettent d'optimiser la production de noradrénaline. Des recherches supplémentaires dans ce sens pourraient contribuer à la mise au point de thérapies non médicamenteuses pour les troubles de l'attention comme le TDAH, les traumatismes cérébraux ou les troubles cognitifs des personnes âgées.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

C'est un des quatre grands thèmes retenus dans la lettre aux Français d'Emmanuel...

De multiples initiatives environnementales, bien souvent stoppées à mi-chemin...

Le gouvernement a refusé de signer l'arrêté ministériel de la loi vot...

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus é...

Ils n'ont pas fait la preuve de leur efficacité, selon l'institut Cochrane, une organisation...

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabè...