Yoga, méditation : le lien entre respiration et meilleures capacités mentales expliqué

La respiration régule directement les niveaux de production d'un neurotransmetteur, la noradrénaline, qui aide notamment à développer de nouvelles connexions dans le cerveau. C'est la conclusion d'une étude irlandaise qui vient d'être publiée dans la revue Psychophysiologie. Les pratiques de concentration sur la respiration, comme dans la méditation de pleine conscience, ou celles de contrôle de la respiration, comme dans le yoga, permettent d'optimiser la production de noradrénaline. Des recherches supplémentaires dans ce sens pourraient contribuer à la mise au point de thérapies non médicamenteuses pour les troubles de l'attention comme le TDAH, les traumatismes cérébraux ou les troubles cognitifs des personnes âgées.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

En tête : Copenhague, Amsterdam et Oslo. Greenpeace vient de réaliser avec l'Institut...

Plus de 95 % des gaz utilisés pour les anesthésies sont aspirés et é...

15 millions de personnes seraient touchées en France par l'hypertension artérielle (...

Difficile de diagnostiquer la maladie de Lyme car sa responsable, la bactérie Borrelia, ma...

Deux repas de poisson ou de crustacés non frits par semaine sont recommandés par la...

L'apéro est important pour le lien social mais le passage par les amuse-gueules industriels...