Le chant holistique, c'est quoi ?

Ce mois-ci, j’ai décidé de vous faire partager une de mes dernières expériences : le chant holistique.
J’ai récemment participé à un stage de deux jours sur Paris, et après avoir longtemps hésité, je me lance, et vous raconte ce que j’y ai vécu, comment j’ai ressenti ces deux jours et ce qui, selon moi, nécessite une mise en garde.

Vie saine et zen - Le chant holistique, c'est quoi ?

En arrivant sur place, j’ai très vite constaté que la moitié des participants n’étaient pas des novices. Ce qui tendait à confirmer l’annonce de l’organisatrice du stage : "le dimanche soir nous avons beaucoup de mal à nous quitter".

Samedi matin : "nous sommes les acteurs de nos vies"
Nous rentrons dans la salle où ces deux jours de stage vont se dérouler. Nos petits tapis de yoga nous attendent. L’organisatrice, que nous appellerons Sophie, nous invite à prendre place et nous prévient que nous changerons régulièrement de tapis, ce qui devrait nous permettre de voir la séance, et la vie, d’un autre point de vue.

Le stage démarre avec les explications de Sophie sur ce qui nous attend pendant ces deux jours, puis elle nous demande de nous présenter, d’expliquer comment nous sommes arrivés là et de dire ce que nous voulons pour nos vies. Car la première leçon était là : "nous sommes les acteurs de nos vies".

Lors de ce premier exercice nous devions apprendre à nous exprimer positivement, et à devenir responsable et non victime de nos vies. Exemple : il ne faut pas dire "je voudrais", mais "je veux", puisque ça va forcement arriver car j’en ai envie.
Ou encore dire : "je veux que mon poignet fonctionne bien" plutôt que "je veux que MA vieille entorse arrête de me faire mal". Ce n’est pas "MON entorse", sinon elle ne peut pas partir puisque je me l’attribue. Et ne pas utiliser de vocabulaire négatif "faire mal" pour pouvoir avancer vers du positif.

21 personnes dont moi, assistent à ce stage. Seuls deux hommes représentent la gente masculine. Chose un peu étrange à mon sens, une maman est venue accompagnée de ses trois enfants.
Chacun notre tour, donc, nous racontons comment nous avons atterri ici, et ce que nous voulons pour nos vies. Dès le troisième témoignage, l’ambiance générale se tend quelque peu. Je suis très sensible aux émotions et je perçois très vite ce que ressentent les gens : l’atmosphère était chargée de souffrance et d’espérance. En résumé, la grosse majorité voulait un travail bien payé et valorisant (ils venaient de se faire licencier) ou cherchait à rencontrer LA bonne personne pour eux. Le ton était donné, il fallait garder les mouchoirs à porter de main.

Sophie est professeur de chant et de yoga. Pour elle, la voix est un révélateur de l’être, un instrument d’amélioration de soi. C’est donc en toute logique qu’elle nous propose un travail de ré-harmonisation énergétique par le chant.

Nous chantons et chanterons tout le week-end en groupe (ce qui s’avère bien pratique et réconfortant pour les personnes ayant des difficultés vocales) et nous ressentirons l’énergie du son circuler en nous.
Pendant ce stage, j’ai appris à chanter les voyelles sacrées indiennes et les mantras, et fait de petits exercices de yoga (étirements et exercices de respiration).

Samedi midi : les freins que je mets inutilement sur ma route
Pendant la pause déjeuner du samedi, Sophie reçoit individuellement les personnes qui le souhaitent pour comprendre le message que leur délivre leur voix par rapport à l’enfance et au moment présent.

J’explique, puisque j’ai été reçue par Sophie : vous chantez et montez le plus haut possible dans les aigus et descendez le plus bas possible dans les graves. Les notes que vous n’arrivez pas à passer symbolisent toujours quelque chose. Les aigus représentent le père et les graves, la mère. Je n’ai pas fait le tour de tous les participants, mais le résultat est troublant : pour tous, elle a su percer l’histoire de chacun. Je n’ai rien raconté de mon enfance, et de mes blocages actuels, pourtant Sophie est tombée juste. Elle a parlé de ma relation à mon père et à ma mère, des freins que je mets inutilement sur ma route, et elle avait tout bon.

Samedi après-midi : le chakra racine
Nous apprenons ce qu’est un chakra. Nous en avons sept, ils se situent chacun à un endroit précis de notre corps et ont une symbolique très précise.

Exemple avec le premier chakra.
Il correspond à la couleur rouge, à la voyelle sacrée U et au mantra Lam. "Le premier chakra, relié à la note de musique do, s’appelle le chakra racine. Il agit sur les hanches, les jambes, les pieds, le squelette, le principe d’élimination et les dents. Il est en corrélation avec la Maman, la Terre Mère. Au niveau de la conscience, il représente la confiance, la sécurité. Par exemple, les problèmes intestinaux sont souvent liés à un sentiment de peur. Les artistes connaissent bien ce problème. Avant d’entrer en scène, le trac aidant, ils constatent que leur système d’élimination se montre particulièrement actif ! À l’inverse, on peut se sentir bloqué sur le même plan, en vacances ou ailleurs, hors de son cocon  bien sécurisant ! Tout problème d’élimination ou d’ossature peut provenir d’une situation inquiétante, déstabilisante."

 


                

La revue de presse

Près de 90 % des personnes interrogées pensent que l’activité humaine...

La France pourrait quasiment sortir du nucléaire en 2060, selon la dernière é...

Des tracés différents dans le cerveau d'enfants utilisant smartphones, tablettes et...

Il suffit de mélanger du sang à un liquide rose. Si celui-ci vire au bleu dans les...

L'inhalation humide de certaines huiles essentielles décongestionne, dégage et soigne...

Source de maladies cardiovasculaires et d'obésité, le sucre est actuellement en ligne...