Publicité

Peut-on bronzer zen ?

"Tout beau et tout bronzé", ça peut marcher mais ça ne dure pas longtemps… Il n'est pas sûr que "toast attitude" rime avec "zen attitude" ! Alors, faut-il rester enfermé tout l'été ou ne sortir qu'enduit d'écran total des pieds à la tête ?…

Vie saine et zen, Peut-on bronzer zen ?

On a toujours tendance à penser que le bronzage est signe de repos, de plaisir, de beauté, de santé. Certes le soleil est indispensable pour synthétiser la vitamine D, mais à terme ses risques sont connus : vieillissement prématuré, taches sur la peau qui peuvent parfois virer au carcinome ou au mélanome… 
Les médecins s'accordent pour recommander une exposition modérée et donner toute une série de conseils pour se protéger du soleil.

Publicité

Les précautions
1) Ne pas s'exposer sans protection plus d'un quart d'heure aux heures où le soleil est au zénith (11h-15h)

2) Ne pas exposer au soleil les bébés et jeunes enfants.

3) Les vêtements, le chapeau, les lunettes de soleil et l'ombre sont les meilleures protections. Mais attention, les vêtements ne protègent pas tous de la même manière ! Cela dépend de la porosité du tissu, de sa couleur et de son épaisseur. Ainsi, le coton et le lin protègent moins que la laine et certains polyesters. Les couleurs claires protègent moins que les foncées.

4) Appliquer une crème solaire avec un indice de protection adapté au type de peau et aux conditions d'ensoleillement.
Il faut se rappeler que l’indice de protection (IP) ou le facteur de protection solaire (FPS) permet de calculer la durée additionnelle de temps où l'on peut résister au soleil avant que la peau ne commence à brûler. Par exemple, si vous brûlez au bout de 20 minutes sans crème solaire, un indice 15 vous procurera une protection maximale de 15 fois 20 minutes, c'est-à-dire 5 heures.

5) Surveiller la quantité de crème appliquée : on compte six bonnes cuillères à café de crème solaire pour le corps d'un adulte. L'appliquer environ vingt minutes avant l'exposition. Renouveler l'application régulièrement.

Quelle crème solaire choisir ?
La Commission Européenne vient d'interdire les mentions "Écran total" et "Protection totale". "Ces allégations fréquemment portées sur les étiquettes sont fausses, car aucun produit solaire n'offre une protection totale contre les rayonnements UV."

D'une manière générale, il faut rechercher un crème solaire qui porte la mention "protège contre les UVA et UVB" ou "écran à large spectre".

Prudence ! L'utilisation d'une crème à fort indice de protection peut induire des comportements à risque car l'utilisateur se sent facilement dispensé de renouveler l'application.

Des produits naturels qui protègent ?
Aucun produit naturel n’est assez puissant pour se substituer aux crèmes solaires. Néanmoins il existe des produits qui peuvent venir en renforcer l'action protectrice et favoriser le bronzage.

- L'huile de carotte : riche en provitamine A, on l'utilise en application sur la peau avant ou après les séjours à la mer ou à la neige. Ambrée, presque rouge, attention de ne pas colorer vos vêtements avec !

- L'huile de macadamia et l'huile de sésame : elles apportent une protection modérée contre les rayons solaires (indice 4 sur l'échelle européenne). On conseille aussi l'huile de sésame en application sur les cheveux avant les bains de mer ou de piscine.

Bien manger pour mieux bronzer
Du fait de leur pouvoir anti-oxydant, certains aliments peuvent avoir une action photoprotectrice si l'on en consomme régulièrement.

C'est le cas des aliments riches en flavonoïdes : le chocolat noir, le raisin, le vin rouge, les framboises, le cassis, les haricots rouges, le thé...

C'est le cas aussi des aliments riches en caroténoïdes qui donnent aux fruits et légumes une couleur jaune, orange ou rouge : la carotte, la mangue, la pêche, le melon, la tomate, la patate douce, mais aussi le chou vert et les épinards (leurs pigments jaunes ou rouges sont cachés par la chlorophylle).

En revanche il y a des aliments qui retardent ou même empêchent le bronzage. C'est le cas de la vitamine C : il ne faut donc pas abuser de jus d'oranges, citrons ou autres agrumes non plus que du persil, du cerfeuil et du cresson.
À éviter : les fritures, les plats en sauce, les conserves, les charcuteries, le café fort et les apéritifs.

Muni de toutes ces précautions, il ne faut pas hésiter à profiter pleinement des bienfaits du soleil… Avec modération.

 

Sources :
Que Choisir
Alternative Santé
passeportsante.net

10

l'indice de protection d'une chemise colorée en coton


4 000

tonnes de résidus de crème solaire rejetés dans les massifs coraliens chaque année contribuent à leur destruction


10 %

d'augmentation en 2006 pour les ventes de compléments alimentaires solaires




                

La revue de presse

Tripler voire quadrupler les énergies renouvelables ou le nucléaire, dé...

Faciliter les opérations de construction et les projets au niveau local, donner un acc...

Décès prématurés, remboursement des soins, pertes de production... La...

Les grains pour nourrir les poules sont importés d'Ukraine ou de Roumanie... Même s'...

La boulimie et l'anorexie ne sont pas réservés aux femmes, selon une récente...

Des risques de maladies et de décès multipliés par 3 chez les sujets qui...

Publicité

Moment zen

Je fais juste une seule chose sans aucune distraction sonore, visuelle ou mentale : juste manger, juste marcher, juste me détendre...