Recette

Salade de harengs et de pommes de terre

Préparation : 15'
Cuisson : 20'
Entrée ou plat pour 6 personnes

Ingrédients :

6 pommes de terre
4 harengs marinés à l'huile
500g de haricots vert
150g de graines germées d'alfalfa
1 c. à soupe de graines de lin
1 bouquet de persil
2 c. à soupe de vinaigre de vin
1 c. à soupe de moutarde
6 c. à soupe d'huile d'olive
Gros sel, fleur de sel, poivre


Salade de harengs et de pommes de terre

- Équeuter les haricots, les plonger dans l'eau bouillante avec une poignée de gros sel, laisser cuire environ 10' (il faut que les haricots soient encore croquants). Égoutter et rincer abondamment à l'eau froide pour dessaler. Couper les haricots en petits tronçons.
- Mettre les pommes de terre dans une casserole d'eau, porter à ébullition, ajouter une pincée de gros sel et laisser cuire environ 20' (selon la grosseur des pommes de terre). Égoutter, rincer à l'eau froide, éplucher les pommes de terre, et les couper en petits morceaux. Il faut choisir une variété à chair ferme qui tient bien à la cuisson : belle de Fontenay (Label Rouge), île de Ré (AOC), Noirmoutier, ou éventuellement Charlotte, Roseval…
- Préparer la vinaigrette : dans un saladier verser le vinaigre, puis la moutarde et mélanger les deux ingrédients ; saler, poivrer ; ajouter l'huile et battre la sauce pour la faire "prendre" (un peu comme une mayonnaise).
- Effeuiller le persil, le hacher et le rajouter dans la sauce ainsi que les graines de lin et les graines germées.
- Mettre les morceaux de pomme de terre et de haricots verts dans le saladier.
- Couper les harengs en petits tronçons et les ajouter à la salade.
- Mêler intimement le tout.
- Servir frais ou tiède.

EN SAVOIR PLUS

Le hareng vit en "bancs" dans l’océan Atlantique et les eaux nordiques.
Au Moyen Âge, c'était un aliment essentiel, en particulier dans les pays d’Europe du Nord. Il servait à la fois de nourriture et de monnaie, au même titre que les épices. Une fois salé, il se conservait très bien et permettait de nourrir la population une grande partie de l’année.

Le hareng n'est pas cher et a le mérite d'être parmi les moins pollués . C'est un poisson gras qui contient beaucoup d'oméga 3 précieux. Il est riche notamment en protéines complètes, vitamines A, B2, B3, B6, B12, D, sélénium et phosphore. On aurait tort de s'en priver !

Pour cette recette, je vous recommande les harengs Matjes naturels, marinés à l'huile. Ils sont moelleux, c'est un festin.

Retour à la liste des recettes >