Revue de presse

En bref, toute l'actualité du net dans les domaines de la santé, du bien-être et de l'environnement.
Chaque semaine, la rédaction sélectionne, pour vous, les meilleurs articles des sites d'information du web, et vous en livre un condensé.
L'événement à ne pas manquer, le buzz du moment, les nouvelles initiatives, les dernières tendances, les sujets de société ou l'étude scientifique qui vient d'être publiée…

25/11/2020

Dans la bataille des chiffres, Moderna annonce une efficacité de 94,5 % pour son vaccin anti-covid, Pfizer/BioNTech et le russe Spoutnik V 95 %, AstraZeneca/Université d'Oxford 70 % en moyenne. Comment cette efficacité est-elle mesurée ? Parmi 30 000 à 50 000 participants aux tests, certains reçoivent le vaccin et d'autres un placebo, pour pouvoir comparer. Après quelques semaines, on constate le nombre de cas de Covid-19 et l'on décompte parmi eux ceux qui ont été vaccinés et les autres. 5 malades vaccinés sur 95 cas pour Moderna, 8 sur 170 pour Pfizer/BioNTech. On ne connaît pas les chiffres du vaccin russe. Sur 131 cas, AstraZeneca/Université d'Oxford avaient effectué deux protocoles différents : avec deux doses complètes à un mois d'écart l'efficacité est de 62 % ; avec une demi-dose puis une dose complète un mois plus tard, elle est de 90 %. Certains experts considèrent que ce dernier vaccin a un atout supplémentaire car les tests démontrent qu'il pourrait faire barrage à la transmission du virus.
Mais ces résultats ne sont que des communiqués de presse, sans publication scientifique détaillée et ce ne sont que des données préliminaires qui peuvent encore varier considérablement.
De nombreuses questions restent en suspens : notamment la durée de la protection et l'efficacité chez les populations à risques.

Source : L'Express,

25/11/2020

43 % des Français disent qu'ils n'accepteraient probablement ou certainement pas le vaccin contre le SARS-CoV-2, selon un sondage réalisé par la Fondation Jean-Jaurès et publié le 20 novembre dernier. Certains adhèrent aux thèses complotistes mais d'autres "sont simplement méfiants de bonne foi face aux annonces qui arrivent en masse", selon le responsable de l'enquête. Leur réticence est liée à plusieurs facteurs : l'âge, le sexe et les convictions politiques. Les plus méfiants sont plutôt : les femmes (premières victimes des conséquences indésirables des médicaments en général), les jeunes (moins vulnérables à la maladie), les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, François Asselineau et Nicolas Dupont-Aignan.
Le refus du vaccin anti-covid est motivé :
- pour 63 % des sondés par le doute dans l'efficacité du vaccin,
- pour 46 % par la peur des effets indésirables,
- pour 14 % pour son inutilité supposée "si l'on est vigilant et que l'on respecte les gestes barrières",
- pour 10 % pour son inutilité supposée "si l'on n'est pas à risque",
- pour 4 % par la faible probabilité d'être infecté.

Source : Le Point,

25/11/2020

"Pas de preuve qu'il améliore la survie ni qu'il permette d'éviter d'être placé sous ventilation artificielle"… L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a annoncé le 20 novembre dernier, après avis d'un panel d'experts, qu'elle ne recommandait pas l'utilisation du Remdesivir pour traiter le Covid-19. Sur la base de 4 essais cliniques internationaux, les experts pointent "la possibilité d'importants effets secondaires" ainsi que "son coût relativement important et ses implications logistiques" (il doit être administré par intraveineuse). Initialement développé contre Ebola, le remdesivir (nom commercial : Veklury) est commercialisé par le laboratoire Gilead et a déjà rapporté au laboratoire près de 900 millions $ au troisième trimestre 2020. En France, la HAS (Haute Autorité de Santé) avait jugé son intérêt "faible".
Pour l'instant, les seuls traitements recommandés par l'OMS comme capables, dans les cas sévères, de réduire la mortalité due au Covid-19 sont les corticoïdes (dont la dexaméthasone).

Source : Le Point,

25/11/2020

Créer un délit général de pollution et un délit de mise en danger de l'environnement, c'est ce qu'a privilégié le Gouvernement plutôt que le crime d'écocide proposé par la Convention citoyenne pour le climat. Certaines ONG sont déçues mais les juristes se félicitent. "On reprend le terme écocide mais pour faire tout autre chose. Reste que ce tout autre chose est intéressant", explique Arnaud Gossement, avocat et professeur de droit spécialisé dans les questions environnementales. Le dispositif pourrait en effet se révéler efficace.
Le délit général de pollution vise à réprimer les atteintes très graves à l'environnement conduisant à des dommages irrémédiables. Les peines, modulées en fonction de l'intentionnalité de l'auteur de l'infraction, pourront atteindre 10 ans de prison, 4,5 millions € d'amende et/ou 10 fois le bénéfice tiré de l'infraction.
Le délit de mise en danger de l'environnement, lui, sera puni d'une peine maximale d'1 an de prison et 100 000 € d'amende. Il s'agit, selon Arnaud Gossement, d'une "évolution majeure du droit pénal de l'environnement", saluée également par l'ONG FNE (France Nature Environnement).
La réforme prévoit la désignation d'un tribunal judiciaire chargé de traiter plus particulièrement le contentieux environnemental. Seront créés également des postes d'assistants spécialisés en matière environnementale et un statut d'officier de police judiciaire pour les inspecteurs de l'environnement.
La loi sera présentée à l'Assemblée Nationale début décembre pour un vote final début 2021.

 

Source : Actu-Environnement, Laurent Radisson

25/11/2020

Des investissements massifs, multipliés par deux, et une refonte du système d'aides permettraient de rendre la rénovation énergétique plus performante… C'est la conclusion du dernier rapport du HCC (Haut Conseil pour le Climat) qui constate que la France est à la traîne en matière de décarbonation du secteur du bâtiment. Or ce secteur, avec 18 % des émissions en 2017, est l'un des quatre premiers émetteurs de gaz à effet de serre, avec les transports, l’agriculture et l’industrie.
En comparaison avec les politiques allemandes, suédoises, néerlandaises et britanniques, la France est "en queue de peloton" avec les logements les plus énergivores. En 2017, 6,7 millions de personnes vivaient dans des logements en précarité énergétique, classés F ou G. Le rapport recommande notamment qu’à partir de 2025 ces logements soient classés "indécents" et ne puissent ainsi plus être loués.

Source : 20 Minutes,

25/11/2020

En jeu : la transformation des filières et une modification des régimes alimentaires, notamment… Que se passerait-il si l'agriculture biologique changeait d'échelle et devenait majoritaire dans les modes de cultures et d'élevages ? 300 chercheurs se mobilisent, sous l'égide de l'INRAE (Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement). Le programme intitulé Metabio se déroulera sur 1,5 à 2 ans autour de différentes thématiques : potentiel des légumineuses vis-à-vis des ressources en azote ; contribution aux systèmes bio des élevages de porcs ; combinaison de leviers pour une gestion intégrée de la santé des végétaux, des animaux et des sols ; étapes de transformation ; multifonctionnalité des agrosystèmes en bio…

Source : Actu-Environnement, Sophie Fabrégat

À la une

vie saine et zen Prendre les commandes de son périnée
Nombreux sont les troubles qui proviennent d'un périnée fragilisé par un accouchement, une surcharge pondérale, des postures ou des exercices...

vie saine et zen Du yoga en famille
Enfants ou ados, le yoga peut être une activité à pratiquer en famille avec, à la clé, de nombreux bienfaits comme l'apaisement du stress, l'...

vie saine et zen Les bienfaits des huiles végétales
À la cuisine comme à la salle de bain, seules, en mélange ou en support pour les huiles essentielles, les huiles végétales apportent de multiples...

vie saine et zen
Tout ce qui fait baisser le niveau de stress oxydant est bon pour prévenir le Covid-19 : nutrition, activité physique, gestion du stress. On peut...

vie saine et zen
Au cœur de notre immunité, le microbiote intestinal joue un rôle essentiel. Le renforcer permettrait de lutter efficacement contre les infections...

vie saine et zen
Régulateur central de l'organisme, la thyroïde y joue un rôle essentiel. De nombreux facteurs peuvent perturber son bon fonctionnement et amener à un...

vie saine et zen
En entrée, plat de résistance ou repas complet, entière ou mixée, réconfortante en hiver ou rafraîchissante en été, la soupe est délicieuse et facile...

vie saine et zen
À la cuisine comme à la salle de bain, seules, en mélange ou en support pour les huiles essentielles, les huiles végétales apportent de multiples...

vie saine et zen
Du raisin fermenté et rien d'autre ? Les vins "nature" ont un fort potentiel de séduction, d'autant qu'ils sont la plupart du temps fabriqués par des...

vie saine et zen
Les effets négatifs du confinement décrété en mars et avril 2020 auraient largement dépassé ses effets positifs. Les conséquences pour la santé...

vie saine et zen
Des thérapies brèves avec des indications particulièrement adaptées… La visio-consultation avec un psychothérapeute est complémentaire de ce qui se...

vie saine et zen
Prendre conscience des rôles que nous jouons dans nos histoires d'amour permettrait de se rapprocher de soi et de considérer l'autre dans sa vraie...

vie saine et zen
Enfants ou ados, le yoga peut être une activité à pratiquer en famille avec, à la clé, de nombreux bienfaits comme l'apaisement du stress, l'...

vie saine et zen
Faire jouer son bébé de manière prolongée en position ventrale, le laisser ramper autant qu'il le souhaite sans tenter d'accélérer l'arrivée des...

vie saine et zen
Parmi nos animaux de compagnie préférés, les chiens et chats restent en tête de classement. Mais adopter un compagnon à quatre pattes ne s'improvise...

vie saine et zen
Alléger son impact sur l'environnement, gagner en liberté et en indépendance, s'émanciper du confort matériel et du consumérisme… Les raisons sont...

vie saine et zen
Créer des murs végétaux et installer de la lumière diurne dans sa maison ou au bureau… Ce n'est pas compliqué et cela permet de retrouver les...

vie saine et zen
On peut vivre en paix avec les ondes électromagnétiques. Mais comme il y en a de plus en plus dans nos habitations, pour minimiser les risques, il...

vie saine et zen
Écologique, économique, rapide en ville et nécessitant un exercice physique excellent pour la santé… Le vélo a tout pour plaire et son usage en...

vie saine et zen
Serait-ce le véhicule propre, idéal pour remplacer nos voitures à essence ou diesel ? Problème : la voiture électrique génère beaucoup de pollutions...

vie saine et zen
Voyager moins pour voyager mieux… Face aux enjeux environnementaux, il existe des solutions collectives et individuelles : prendre conscience de ses...

Pensée zen

Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple.

Jacques Prévert