Covid-19 : la levée des brevets sur les vaccins, remède miracle ou mirage ?

Covid-19 : la levée des brevets sur les vaccins, remède miracle ou mirage ?

La levée des brevets résoudra difficilement la question de l’accès au vaccin.

Cette mesure préconisée par Joe Biden et Emanuel Macron n'est pas une solution miracle mais un mirage un peu démagogique.
Plusieurs raisons à cela…
1) Il existe déjà dans les textes internationaux des mécanismes permettant de passer outre les brevets des médicaments dès lors qu'il s'agit de la sauvegarde de la santé publique : la "licence d'office" existe dans 157 pays (en France depuis 1953) et vise les territoires nationaux ; la "licence obligatoire" permet de produire des médicaments et de les exporter vers des pays connaissant de graves problèmes de santé publique.
2) Pour que la levée des brevets soit efficace, il faudrait que, un peu partout dans le monde, des laboratoires façonniers soient prêts à produire les vaccins. Ce n'est pas le cas et c'est particulièrement compliqué pour des technologies comme l’ARN messager.

Conclusion : il n’est pas souhaitable de se focaliser aujourd’hui sur les brevets, mais plutôt sur les capacités de production et sur la souveraineté pharmaceutique. "Il est indispensable qu’un maximum de pays ait la capacité de subvenir à leurs besoins en matière de médicaments par la mise en œuvre de productions locales, et c’est seulement quand ces capacités existeront qu’une éventuelle levée de brevet pourrait être utile."

Source : The Conversation, Clotilde Jourdain Fortier, Mathieu Guerriaud – 10/05/21