La transplantation fécale pour réduire l'alcoolisme ?

La transplantation fécale pour réduire l'alcoolisme ?

Une consommation d'alcool réduite chez 9 patients sur 10 ayant subi une transplantation fécale…

C'est le résultat d'une étude états-unienne réalisée auprès de 20 hommes divisés en deux groupes. Le premier a reçu un lavement placebo et le second un échantillon de matière fécale issu d'un patient sain et contenant des souches de Lachnospiraceae et Ruminococcaceae. Dans les 15 jours qui ont suivi, neuf patients du second groupe ont réduit leur consommation d'alcool contre seulement trois dans le premier. Cela montre le lien étroit entre microbiote et alcool. C'est la première étude menée chez l'humain qui montre qu'on peut réduire les comportements addictifs de l'alcoolisme en modifiant la composition du microbiote intestinal. Preuve que cette maladie trouve son origine pas seulement dans le cerveau mais aussi dans l'intestin.

 

Source : Futura Sciences, Céline Deluzarche - 08/09/20