Mélanger les vaccins Pfizer et Moderna accentue les effets secondaires

Mélanger les vaccins Pfizer et Moderna accentue les effets secondaires

Plus de réactions de fièvre, de fatigue, de maux de tête et de diarrhées chez les multivaccinés…

C'est le verdict d'une étude britannique publiée dans The Lancet et réalisée sur 830 personnes vaccinées selon 4 schémas : AstraZeneca suivi de Pfizer, l'inverse et uniquement l'un ou l'autre. Dans le premier cas, 34 % des vaccinés rapportent de la fièvre après la seconde injection contre seulement 10 % chez ceux qui n'ont reçu que de l'AstraZeneca. D'une manière générale, le mélange des vaccins, même s'il s'avère parfaitement sûr pour la santé, accentue les effets secondaires. Ces derniers restent, heureusement passagers.
En France, à la suite de rares thromboses, les personnes de moins de 55 ans qui avaient reçu une première injection d'AstraZeneca, ont été priées de choisir l'ARN messager (Pfizer ou Moderna) pour la seconde.

 

Source : Futura Sciences, Céline Deluzarche – 18/05/21