Cancer du sein : les bénéfices de l’éducation thérapeutique pour les patientes

Cancer du sein : les bénéfices de l’éducation thérapeutique pour les patientes

Première cause de décès par cancer, le cancer du sein voit son nombre de cas augmenter.

Ses causes : prédispositions génétiques, mode de vie (sédentarité, alimentation, travail posté…), consommation de tabac ou d’alcool…
Côté bonnes nouvelles : la mortalité est en baisse depuis les années 1990 et le taux de survie à 5 ans s’améliore (87 %).

Le facteur prépondérant est la manière avec laquelle la patiente va mener son parcours de soin : sidération du diagnostic puis, selon les cas, chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, reconstruction chirurgicale et, in fine, hormonothérapie pendant au minimum 5 ans, avec des effets secondaires parfois lourds pour certains traitements.

Dans ce cadre, l'éducation thérapeutique du patient (ETP) peut jouer un rôle important. Objectif : développer la capacité d’action et de décision pour sa santé et appréhender au mieux son parcours de soins.
Ces interventions éducatives existent déjà pour des maladies chroniques comme le diabète, les maladies respiratoires, cardiovasculaires et rénales. En cancérologie, elles sont plus récentes et encore peu développées, malgré le fait que les programmes soient plébiscités par les patientes.

 

Source : The Conversation, Blandine Labbé-Pinion, Cindy Lombart, Virginie Berger – 18/10/21