Le thé et l'hypertension

Le thé et l'hypertension

Certains composés du thé activent des protéines dans la paroi des vaisseaux sanguins, ce qui favorise leur dilatation.

C'est le résultat d'une étude états-unienne qui a démontré, en laboratoire, que deux composés flavonoïdes de type catéchine (épicatéchine gallate et épigallocatéchine gallate) présents dans le thé activent la protéine de canal ionique KCNQ5, qui permet aux ions potassium de diffuser hors des cellules, réduisant ainsi l'excitabilité cellulaire et favorisant la dilatation des vaisseaux sanguins.
Les chercheurs précisent que l'identification de la protéine KCNQ5 pourrait ouvrir la voie pour le développement de nouveaux médicaments.

 

Source : Psychomédia – 11/03/21