Produits alimentaires : encore trop de compositions trompeuses et d’emballages mensongers !

Produits alimentaires : encore trop de compositions trompeuses et d’emballages mensongers !

Des raviolis de bœuf contenant 4,2 % de viande, des yaourts aux fruits sans fruit ou des barres "bien-être" ultra-sucrées…

L’association CLCV (Consommation Logement Cadre de Vie) vient de publier ses conclusions après avoir passé au crible pendant 5 ans plus de 900 produits alimentaires.
Premier constat : des emballages trompeurs comportant des termes destinés à rassurer le consommateur mais finalement "plus marketing qu’informatifs".
Exemple : des produits pour enfants arborant des mentions positives du genre "sans conservateur", "riche en fruit" ou encore "sans arômes artificiels" alors que la qualité n'est pas au rendez-vous.
Autre exemple : des produits bien-être estampillés "source de fibres" ou "riche en fruits" qui escamotent la teneur en sucre ou en graisse.

Deuxième constat : trop d'additifs dans la composition de nombreux produits comme par exemple les biscuits aux fruits et les boissons énergisantes.

Troisième constat : un manque d’information sur l’origine. On trouve des drapeaux français sur les emballages de certains produits qui se disent "conditionné en France" ou "entreprise française" mais en aucun cas n'est mentionnée l’origine des ingrédients.

L'association de consommateurs réclame un meilleur "encadrement de l’utilisation des allégations nutritionnelles et de santé" et "la mise en place de seuils minimums d’ingrédients pour pouvoir mettre en avant leurs images". Elle demande une généralisation du Nutri-Score, une réduction des additifs contenus dans les produits et une plus grande transparence sur l’origine des ingrédients. Elle espère enfin que les industriels feront des efforts "sans attendre une réglementation contraignante".

 

Source : Le Télégramme – 19/01/22