Vêtements et chaussures : Beaucoup trop de polluants chimiques

Vêtements et chaussures : Beaucoup trop de polluants chimiques

De l’eczéma voire une brûlure de la peau après avoir porté un nouveau vêtement ou des chaussures neuves…

Les dermatologues reçoivent régulièrement des patients dans ce cas. L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) met en cause notamment deux allergènes cutanés puissants : le chrome VI dans le cuir et le nickel dans les parties métalliques. Ces deux substances sont règlementées mais les seuils ne sont pas assez élevés à ce jour.
L’Anses plaide pour une restriction européenne sur plus de 1 000 substances (colorants, résidus ou impuretés) utilisées dans les processus de fabrication et susceptibles d’être présentes dans les vêtements et les chaussures.
Aujourd'hui, lors d'un achat de ce type, le consommateur ne peut rien vérifier car les fabricants et les distributeurs n'ont pas obligation de renseigner les substances chimiques présentes dans le produit.

 

Source : Que Choisir, Élisabeth Chesnais – 15/03/22