L’indépendance énergétique de la France grâce au nucléaire : un tour de passe-passe statistique

L’indépendance énergétique de la France grâce au nucléaire : un tour de passe-passe statistique

Depuis le début des années 2000, la filière nucléaire française importe l’intégralité de son uranium.

Pourtant, les chiffres officiels font état d'une indépendance énergétique à hauteur de 55,3 % en 2020, ce qui voudrait dire que plus de la moitié de l’énergie consommée en France serait produite sur le sol français. Or le nucléaire représente 70 % de cette production avec 100 % de combustible importé du Kazakhstan, du Niger, d'Ouzbékistan ou d'Australie.
Ce tour de passe-passe vient d'une "convention statistique" adoubée par l'Agence internationale de l'énergie, datant de l'époque où la France produisait son uranium. Elle consiste à inclure dans les chiffres la chaleur émise par le réacteur plutôt que le combustible. Sans cette convention, le taux d'indépendance de la France ne se situerait qu'à hauteur de 10 à 12 %.

 

Source : Le Monde, Pierre Breteau – 24/01/22