Obésité et Covid : les chiffres cachés

Obésité et Covid : les chiffres cachés

L’obésité est l’un des principaux facteurs de risque de formes graves de Covid-19.

En cause : une inflammation chronique des tissus qui fragilise le système immunitaire des personnes obèses (IMC > 30) et la présence de comorbidités, notamment le diabète, les maladies cardiovasculaires ou l’asthme.
Seulement 87,8 % des personnes obèses étaient vaccinées début février, contre 92,5 % pour l'ensemble de la population majeure et 94,9 % des 65-74 ans.

Où sont les statistiques estimant la prévalence de l'obésité ? Pour l'ensemble de la population, les chiffres de janvier indiquent une moyenne de 358 000 nouveaux cas de Covid quotidiens. Entre début et fin janvier, le taux d’incidence du Covid-19 a plus que quadruplé, passant de 835 à 3 736 pour 100 000 habitants. Le nombre d’hospitalisations a crû d’environ 8 % sur la dernière semaine de janvier alors que les formes graves baissaient légèrement (-4 % en soins critiques). Depuis début février, la France connaît un net recul de l’épidémie avec environ 232  837 cas positifs la première semaine du mois. Mais deux ans après le début de l'épidémie, aucune statistique n'est disponible concernant la part des personnes obèses. Certains experts estiment qu'il s'agit d'une stratégie délibérée.

Pourtant les informations sont bien transmises à l'Assurance Maladie par les équipes hospitalières. Une étude française estime que 25 % des patients hospitalisés pour Covid seraient obèses, 35 % en réanimation, 40 % parmi les personnes décédées de la maladie.

Alors que les associations de patients disent subir une vague de "grossophobie", les autorités sont incapables de mener une stratégie de santé pour lutter contre l'obésité qui, comme d’autres maladies chroniques (asthme, diabète, cancers…), est pourtant en pleine croissance. La faute, notamment, à certaines mesures sanitaires contre-productives comme le confinement, à la dégradation de l’environnement et aux inégalités socio-économiques.

 

Source : Reporterre, Violaine Colmet Daâge – 14/02/22