Une nouvelle limite planétaire vient d'être franchie

Une nouvelle limite planétaire vient d'être franchie

Le seuil tolérable concernant la pollution chimique sur terre vient d'être franchie, selon des chercheurs suédois.

Plastiques, pesticides, peintures, antibiotiques, médicaments… La production de produits chimiques manufacturés a été multipliée par 50 depuis le début des années 1950, elle devrait tripler d'ici 2050. Il en existe aujourd'hui environ 350 000 genres différents dont des volumes importants viennent polluer l'environnement.

Le niveau de cette pollution vient de franchir une limite planétaire, selon la définition qui en a été donnée en 2009 par les scientifiques du Stockholm Resilience Center.
Par exemple, le plastique représente aujourd'hui sur terre une masse deux fois plus grande que celle de tous les mammifères vivants. Or 80 % de ces plastiques restent dans l'environnement. Qui plus est, leur dégradation produit de nouvelles combinaisons qui pourraient représenter pour la nature des risques encore inconnus.

Les chercheurs appellent à la mise en place "d'un plafond de production et de rejet de produits chimiques" et préconisent la solution de l'économie circulaire.

 

Source : Futura Sciences, Nathalie Meyer – 18/01/22