Un virus identifié comme l'origine de la sclérose en plaques

Un virus identifié comme l'origine de la sclérose en plaques

Cette maladie auto-immune pourrait être provoquée par le virus d'Epstein-Barr.

C'est ce que révèle une nouvelle étude états-unienne publiée dans la revue Science, le 13 janvier dernier. Le virus d'Epstein-Barr infecte environ 90 % de l'humanité et peut provoquer d'autres pathologies comme la mononucléose, certains cancers et d'autres maladies auto-immunes. La sclérose en plaques touche environ 100 000 personnes en France. Elle provoque un dérèglement du système immunitaire et s'attaque à la myéline, la gaine servant à protéger les fibres nerveuses. Chez la personne touchée, les informations envoyées aux autres neurones ou au reste du corps sont alors perturbées.

L'étude montre un lien de causalité convaincant entre le virus d'Epstein-Barr et le déclenchement de la maladie, même si toutes les personnes infectées ne la développent pas automatiquement. Il s'agit d'une découverte majeure qui ouvre la voie à de futurs traitements. Le laboratoire Moderna a annoncé la semaine dernière avoir démarré sur des humains les essais cliniques d'un vaccin contre le virus d'Epstein-Barr.

 

Source : L'Express – 16/01/22