Les arbres ont une "conscience de soi" et une sensibilité

Les arbres ont une "conscience de soi" et une sensibilité

L'arbre est un être social, il existe une communication entre les plantes.

Elle peut se faire par voie aérienne ou par voie souterraine, à travers notamment des réseaux de filaments de champignons. Des scientifiques ont décompté plus de 700 sortes de capteurs sensoriels différents sur les arbres, capables de sentir le vent, la température, l'humidité, de mesurer la quantité, la qualité, la direction et la périodicité de la lumière.
Les études récentes ont montré comment les arbres et les plantes sont même capables d'anticiper et d'interpréter les stimuli qu'ils ont captés. Ils auraient également le sens de la proprioception, la perception de son corps dans l'espace, une forme de conscience de soi. Certains botanistes considèrent que les informations sont stockées dans les racines qui auraient donc un rôle équivalent à celui du cerveau animal.

Conséquences éthiques et philosophiques : il faut rendre à l'arbre sa juste place dans le concert des vivants et mettre fin à la guerre contre une nature considérée comme déficiente ou hostile.

 

Source : Reporterre, Gaspard d'Allens et Alain Pitton – 21/05/21