Microplastiques : une étude révèle leur présence jusque dans le sang humain

Microplastiques : une étude révèle leur présence jusque dans le sang humain

77 % des personnes testées avaient de minuscules bouts de plastique dans leur sang.

C'est le triste résultat d'une étude néerlandaise réalisée auprès de 22 donneurs de sang adultes et en bonne santé. Plusieurs types de plastiques différents ont parfois été trouvés chez un seul et même individu : la moitié des échantillons contenait du PET (bouteilles d'eau, de coca…) ; un tiers contenait du polystyrène (emballage des aliments) ; un quart contenait du polyéthylène (sacs en plastique).

L’étude souligne que les conséquences pour la santé restent à évaluer.
Les particules sont-elles retenues dans le corps ? Sont-elles transportées vers certains organes ? Peuvent-elles franchir la barrière hémato-encéphalique ? Peuvent-elles déclencher une maladie ? Des questions auxquelles devront répondre les recherches à venir.

C'est d'autant plus urgent que certains travaux on déjà montré comment les microplastiques s’accrochent aux membranes externes des globules rouges et limitent leur capacité à transporter l’oxygène. On sait également qu'ils peuvent se retrouver dans le placenta de femmes enceintes et pénétrer différents organes des fœtus (cœur, poumon, cerveau…).

 

Source : We Demain, Florence Santrot – 28/03/22