La pollution de l'air diminuerait la résistance au coronavirus et faciliterait sa propagation

La pollution de l'air diminuerait la résistance au coronavirus et faciliterait sa propagation

Ce sont "des autoroutes pour les contagions".

Les poussières agissent comme porteurs et facilitent le transport du virus. La concentration dans l'atmosphère de particules fines PM10 et PM2,5 favoriserait la propagation de nombreux virus et notamment du Sars-Cov-2, selon une étude réalisée par la Société italienne de médecine environnementale.
Par ailleurs la pollution de l'air augmente les risques d'hypertension, de diabète, de maladies respiratoires, pathologies associées à des taux de mortalité plus élevés pour le Covid-19. La pollution de l'air provoque chaque année 67 000 décès prématurés en France, selon une étude de 2019 de la Société européenne de cardiologie. Avec la crise actuelle autour du Covid-19, le bilan pourrait fortement s'alourdir.

 

Source : Actu-Environnement, Rémi Pin - 20/03/20